ENTENTE PERPEZAC SADROC : site officiel du club de foot de PERPEZAC LE NOIR - footeo

La Grande Surface de l'Entente Perpezac-Sadroc (28 et 29 mars)

31 mars 2015 - 18:21

Entente Perpezac-Sadroc / Ca Meymac (B)

L'Entente et le club de haute Corrèze s'affrontent pour le match retour de la poule B de 2ème division samedi soir au stade Laleu de Perpezac-Le-Noir. Au classement l'Entente se trouve à la 9ème place avant ce match et la réserve de Meymac est quant à elle 4ème. Le contexte climatique n'était pas au rendez-vous, en effet des trombes d'eau tombaient sur la petite bourgade en cette soirée printanière du mois de mars, ce qui ne facilita pas les talents techniques des deux formations.

Des le début du match, les Perpezacois prennent d'assaut le camp meymacois, assoiffés, ils privent littéralement les visiteurs du ballon. Dans les buts, on retrouve ce soir l'acrobate François Laporte auteur de l'une de ces plus belles prestations de la saison. L'arrière garde rouge et blanche est composée dans l'axe de Geoffrey Villechenoux (alias l’assoiffé du vendredi soir) et de son compère le jeune papa Maxime Blondel. Sur les cotés on retrouve le petit maçon portugais Vincent Pinheiro de Sales et le plus grand manutentionnaire de Borgwarner Elie Boudrie. Devant la défense, on trouve la paire habituelle avec le vétéran capitaine Loic Pepy qui jouera son rôle de sentinelle, à ses cotés on retrouve le numéro 8 Mathieu Demartin pour distiller des ballons à son pote Bruno Gaio numéro 10 du soir. Sur les ailes le coach Fabien Cessac a fait confiance aux 2 jeunes techniciens Lucas Bouyge (à droite) et Valentin Antignac (à gauche), la surprise se trouve devant, avec la présence de Fabrice Delpech en renard des surfaces. Sur le banc, le jeune Julien Marsaleix, le néo bordelais Julien Dubois et l’impressionnant Romain Villatoux.

C'est sur un mouvement à montrer dans toutes les écoles de foot que l'Entente ouvre le score. En effet, les actions de ce début de match sont de classe mondiale, à l'image de ce jeu en triangle à la 20ème minute entre Bruno Gaio, Vincent Pinheiro et Valentin Antignac. Le benjamin du groupe se retrouve alors à 25 mètres du but et ne se pose pas la moindre question, le cuir prit la vitesse d'un boulet de canon et avec l'aide d'un rebond devant le portier des bleus et blanc, trompa la formation meymacoise acculée en ce début de match, et finit sa course dans le but. A la suite d'une première demie heure de folie, la fougue et la hargne des locaux baissa un peu en intensité et les meymacois en profitèrent pour se créent des occasions franches. Mais pour l'instant la cage de François Laporte reste inviolée en cette première période. Les 2 formations rentrèrent alors au vestiaire lessivées par la pluie, le ciel gris et pesant avait un goût de mauvais pressentiment pour les adverses du jour.

Après le retour des vestiaires, comme un mec un peu trop dans son confort après 3 ans de relation, les joueurs Perpezacois baissent le pied, font un peu moins d'efforts et prennent moins de risques. Ils se contentent de ce qu'ils ont, en somme. Du coup, coach Cessac décide de remettre un peu de piquant dans le couple, en faisant entrer Villatoux. Sur son premier ballon, le numéro 9 montre de sa présence et dégomme complètement le libéro adverse, l'ancien joueur de Troche est bel et bien dans le match. A la 55ème minute, le milieu gauche Valentin Antignac part dans un fou cavalier seul que seul lui a le don de réussir, il provoque son adversaire sur le côté et repique dans l'axe (à l'image d'un Arjen Robben au top de sa forme) et frappe, que dis-je, CATAPULTE le ballon dans la lucarne gauche du malheureux gardien meymacois, ça fait 2-0 pour l'Entente, le jeune Valentin fait encore parler de lui sur ce match, auteur donc d'un doublé ce samedi soir. Les rouges et blancs ne veulent pas en rester là, et décident d'enfoncer le clou 5 minutes plus tard quand Villatoux fixe dans sa moitié de terrain 3 joueurs meymacois et lance Demartin dans la profondeur, le numéro 8 trace alors sa route vers le but, frappe, le ballon est repoussé par le goal qui n'a besoin de bouger d'un centimètre, mais Bouyge avait suivi et c'est alors la délivrance au stade Laleu où les supporters lance une mini ola (NB : l'Entente atteint pour la quatrième fois de la saison les 3 buts dans un match championnat et coupes confondus). La réserve de Meymac, comme une femme dont on ne s'occupe pas assez, envoie bien quelques piques à son adversaire du jour, mais les tentatives du numero 9 n'émeuvent pas tant que ça Laporte (75e, 82e). A l'aube des arrêts de jeu, Meymac trouve enfin la mire suite à une combinaison des 2 attaquants et Michael Bloissier trompa le gardien Perpezacois malgré une claquette pas assez appuyée. Ce dernier doit s'employer une ultime fois devant le numéro 10 pour éviter la rupture (91e). La réserve de Meymac aura beau offrir à l'Entente un dernier frisson à deux minutes de la fin, le score ne bougera plus. Contrairement à la cheville d'Antignac touché au terme de la partie.

Le club est donc fier de la prestation de son équipe fanion qui remporte un 2ème succès consécutifs, et qui est invaincu en cette année 2015, et se relance dans ce championnat de 2nde division, en se classant 8ème au classement. Le club house a vibré jusqu’à l'aube pour fêter cette belle victoire. Samedi soir, l'Entente retrouvera certainement son attaquant vedette Frederic Simon et recevra l'Entente des Barrages pour un match au combien important pour la suite de la saison, en cas de victoires les rouges et blancs basculeraient dans la 1ère partie du classement .

Pourvu que sa dure!

 

Entente Perpezac-Sadroc (B) / Ste Fortunade (B)

Match de haut de tableau ce dimanche après-midi, pour le 2ème match du week-end au stade Laleu de Perpezac. En effet, l’équipe réserve de Ste Fortunade 2ème au classement avec un match en plus par rapport à Treignac 1er, se devait de gagner pour rester au contact pour continuer à jouer la montée.

Début de match équilibré entre les 2 formations, Seb Poupard bienveillant sur ses cages, n’est pas trop inquiété dans cette 1ère mi-temps, bien aidé par sa défense composée de Nicolas Roche et Mathieu Horenstein dans l’axe, le norvégien Kirikou à droite, et le finlandais Achille à gauche. Milieu de terrain solide avec le capitaine vétéran François Bert, le feufolé David Pradoux, et l’homme qui sortait du Cardi 3-4 heures auparavant, Alexandre Blondel. L’attaque est confiée au jeune Anthony Puissant qui lui aussi sortait presque du Rétro avec seulement 2 grammes dans chaque oreilles, le petit nouveau Imed, et l’expérimenté Paulo Branquinho. Ce dernier, à la 30ème, nous expose tout son talent avec ses dribles, rentre dans la surface adversaire, puis se fait faucher. L’arbitre n’a aucun doute, il siffle pénaltie. Personne ne se bouscule pour prendre ses responsabilités, coach Nono étant presque obligé de rentrer sur le pré pour nous montrer ses talents de tireur de péno en béquilles… Finalement le capitaine François Bert, pris son élan et avec sa patte gauche magique, envoya le ballon juste sous la barre dans la lunette, 1-0. La mi-temps arriva tranquillement. Coach Nono envoya l’autre vétéran du jour Christophe Ducote à l’échauffement pour remplacer Imed au retour des vestiaires.

Le match repris toujours sous un temps maussade. Mésentente dans notre défense centrale, le numéro 11 Ste Fortunadais ne se fis pas prier, pris la balle et s’en alla tromper notre portier Seb Poupard. On joue la 60ème minute, et c’est l’heure du coaching des 2 côtés. Kiki sort sur blessure (mentale ?), remplacé par le boucher Julien Brugère, très tendre au final dans ce match! A la 75ème, Paulo déborde côté droit, rentre une nouvelle fois dans la surface, et trouve au second poteau le Alexandre Lacazette Perpezacois, Anthony Puissant, qui d’une frappe écrasée, trompe le gardien visiteur. 2-1, score qui ne bougera plus jusqu’à la fin du match, malgré plusieurs tentatives des attaquants de Ste Fortunade.

Bravo à vous tous pour cette victoire, et continuez ainsi!

Petite pensée à Mathieu Gorse qui ne put participer à la victoire lorsque coach Nono lui demanda de faire son entrée pour remplacer à la 80ème le buteur Anthony Puissant. En effet, Père-Noël ayant oublié d'inscrire son nom et numéro de licence sur la feuille de match, le très bon arbitre du jour lui interdit de pénétrer sur la pelouse.

Prochain match pour la B dimanche prochain à Chamboulive à 13h15.

 

Rendez-vous vendredi 19h30 au stade Laleu pour préparer au mieux les matchs de ce week-end (à confirmer par les coachs en fonction des conditions climatiques pour ne pas abîmer le billard Perpezacois).

Commentaires

Mercato 9 mois
1-1
A.S.L.SF.L / Equipe B 12 mois
A.S.L.SF.L / Equipe B : résumé du match 12 mois
4-3
ST ROBERT E / Equipe A 12 mois
ST ROBERT E / Equipe A : résumé du match 12 mois
4-2
ST GERMAIN FREP / Equipe A 12 mois
ST GERMAIN FREP / Equipe A : résumé du match 12 mois
2-1
ST ROBERT E / Equipe A 12 mois
ST ROBERT E / Equipe A : résumé du match 12 mois
0-3
A.S.L.SF.L / Equipe B 12 mois
A.S.L.SF.L / Equipe B : résumé du match 12 mois
0-0
jugeals noailles / Equipe A 1 an
jugeals noailles / Equipe A : résumé du match 1 an
0-0
jugeals noailles / Equipe A 1 an
jugeals noailles / Equipe A : résumé du match 1 an

INFIRMERIE

Mathieu Demartin: Rupture ligaments croisés du genou

David De Souza: Double fracture de la mâchoire, fracture du nez, fracture du palais

David Pradoux: Triple fracture aux côtes

François Laporte: Fracture et luxation d'un doigt

TRANSFERTS SAISON 2015/2016

Arrivées au club :

 

Mickaël Fernandes (Tulle FC)

Kévin Escapoulade (Ste Fortunade)

Loïc Roméro (libre)

Freddy (Douala Football Club, Cameroun)

Edes (Douala Football Club, Cameroun)

 

Départs du club :

Mickaël Fernandes (retour à Tulle FC)

Valentin Antignac (Varetz AC)

Romain Villatoux (Troche/Vigeois)